Kyoto

Vivre le Gion Matsuri

Texte de Patrick Blanche
By  | 

Le festival de Gion (Gion Matsuri) me paraît exprimer le meilleur des traditions vivantes asiatiques. J’y ai ressenti une harmonie, un
raffinement et une subtilité uniques. Avec l’essor économique de cette partie du monde et de profondes mutations, les traditions demeurent et semblent maintenir l’âme de l’archipel.

Le Gion Matsuri est ainsi l’un des plus anciens festivals, vieux de presque douze siècles. Il se tient en juillet, au cœur de Kyoto, capitale impériale pendant un millénaire, dans le quartier de Gion, connu pour ses temples, ses commerçants et ses geishas. Ce rituel est plus ancien que celui des geishas. Aux origines, on trouve le Gion Jinja – devenu Yasaka Jinja, un sanctuaire shinto de Kyoto édifié au VIIe siècle.En 869, un tremblement de terre provoque un tsunami au nord du Japon, et plus au sud, les crues de la rivière Kamo-Gawa inondent la ville. S’ensuit une terrible épidémie de peste.

>> Lire la suite de l’article <<