Thailande

Royaume de Siam – Destination Ko Kood

By  | 

Après le couronnement de Rama X, le nouveau roi de Thaïlande qui a vécu enfant à Lausanne, découverte de l’archipel du sud-est de la Thaïlande, via Bangkok et ses folles expressions. Face au Cambodge, Ko Kood est l’une de ces dernières îles préservées. Un havre de paix à la nature luxuriante.

De passage à Bangkok, un couple d’amis franco-thaï me parle d’une île encore sauvage où ils viennent de passer une semaine en amoureux, une réalité qui me surprend: «Une île sans touristes en Thaïlande? Vous me parlez du siècle dernier?» «Non, non, c’est un petit coin de paradis et si tu vas au Cambodge, ça vaut vraiment le coup!» Ma curiosité est piquée au vif. Et puis, un détour par le paradis, ça ne se refuse pas…
Avant mon départ pour les îles, Somboon me propose d’aller au BACC, le Centre d’art culturel de Bangkok où expose un de ses amis artiste. Ce bâtiment à l’architecture ultra-moderne est devenu l’un des lieux majeurs de l’art contemporain en Asie du Sud-Est. La gigantesque fresque ornant la façade, réalisée par cinq street artistes de Bangkok, donne le ton: c’est moderne, coloré et percutant. Somboon me guide à travers les expositions et me parle du Street art qui se fait une place aussi bien dans la rue que dans les centres commerciaux. A notre sortie, elle m’entraîne voir l’esplanade du MBK. Cet immense centre commercial a laissé carte blanche à l’artiste plasticien Khun Lolay dont les deux iconiques chiens, Makrub et Maja, sont devenus les symboles du quartier. Le crépuscule tombe sur Siam Square, découvrant à perte de vue gratte-ciels, lignes de métro aérien, publicités et écrans géants. Dans ce quartier ultra branché, Bangkok se rêve en dragon de lumière entre Hong Kong et Tokyo.

>> Lire la suite de l’article <<

Abonnez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER et recevez les informations en exclusivité: Nouveautés, concours, voyages et bien plus encore!