Indonésie

Les mystères de l’archipel oublié

Texte de Anouk Garcia
By  | 

C’est à Bali, en feuilletant un vieux livre intitulé «In between the tides» que la côte ouest de la Papouasie m’a tapé dans l’œil. C’est bien là, «Entre les marées», que tout se joue pour les habitants des îles les plus reculées.

L’Indonésie, c’est 13466 îles, 129 volcans actifs, 700 langues. Un territoire de feu et d’eau façonné par les tremblements de terre et les tsunamis. Si les 273 millions d’habitants occupent principalement les îles de Java, Sumatra et Bali, 5 millions seulement se partagent le vaste territoire des Moluques et de la Papouasie, pour le plus grand bonheur des espèces animales et végétales.

En Indonésie comme ailleurs, l’expansion humaine destructrice des 44 dernières années a réussi à mettre au ban, dans le plus grand déni, plus de 60% des animaux sauvages de la planète, marginalisant à grande vitesse les derniers espaces naturels encore intacts. La jeune nation a pourtant l’immense privilège d’en détenir les derniers, et peut se prévaloir de posséder la plus grande biodiversité terrestre et maritime du globe.

>> Lire la suite de l’article <<