Südtirol

Entre culture et nature

By  | 

Tout près de la Suisse, le Tyrol du Sud est une destination parfaite pour conjuguer nature et diversité culturelle. Il offre un décor alpin, mais aussi un climat et un style de vie très méditerranéen. En automne, il faut y partager le Törggelen, un rituel convivial et très gourmand.

Escale sur une terrasse. Le service se fait en italien au milieu de clients qui parlent allemand. Amusant. Une réalité sympathique pour une première approche, tout en feuilletant un guide local qui décrit cette particularité, mais aussi ces vignobles, ces vergers, puis ces forêts de châtaigniers et ces espaces de montagne qui font toute
l’ampleur du lieu. En explorant ensuite en quelques jours un éventail de petites villes, mais aussi de lieux escarpés, on découvre aussi que ces vallées offrent une variété incroyable de paysages et de rencontres chaleureuses. Au Tyrol du Sud, on peut partager le savoir-faire de ces paysans de montagne dont la production se décline ensuite sur les meilleures tables de la région, avec des spécialités de charcuterie, de pommes, de châtaignes et des vins agréables, bonifiés par un climat doux et ensoleillé. En quelques escales culturelles ou plus alpines, il est possible d’explorer une région vivant dans le respect des traditions et dont les habitants démontrent aussi un vrai sens de l’innovation pour séduire et intéresser le voyageur.

DE D’INNSBRUCK À BRIXEN/BRESSANONE
A 6h30 de Genève et à 3h30 de Zurich en voiture via le Liechtenstein, Innsbruck
est une première escale autrichienne agréable et un bon point de départ pour découvrir les vallées italiennes du sud dès le lendemain. Il suffit de prendre alors la route pendant une heure pour arriver à Brixen/Bressanone, via le col du Brenner et la frontière austro-italienne. On y découvre la Vallée des sentiers, très appréciée pour les randonnées en famille, tout en s’enrichissant des expressions du passé. A l’automne, la population célèbre ainsi le Törggelen, dans l’ambiance animée des Buschenschänken, des auberges accueillantes. Au programme, dégustation du vin nouveau avec les habitants. Il est accompagné de spécialités locales, ravioles, quenelles, saucisses, puis de châtaignes rôties et de beignets sucrés. Une tradition de partage entre paysans et négociants qui anime toujours ces lieux, du mois d’octobre aux premiers jours de l’Avent et qui allie aujourd’hui plaisir culinaire et randonnées automnales.

>> Lire la suite de l’article <<

Abonnez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER et recevez les informations en exclusivité: Nouveautés, concours, voyages et bien plus encore!