Entre terre et mer

Bretagne – Entre terre et mer


By  | 

Du sud au nord, de l’est à l’ouest, la Bretagne est une région qui sait distiller ses beautés, ses mystères et son authenticité à chaque saison. Bienvenue pour un road-trip inédit, de Nantes à Vannes, de la forêt mystérieuse de Brocéliande aux corsaires de Saint-Malo, pour finir en beauté au festival annuel des îles bretonnes.

L’aventure commence à Nantes. Cap sur l’océan. Pornic sera la première étape et l’occasion de retrouver les reflets de l’océan et une terrasse en face d’une belle plage, avec un avant-goût de parfums de terre et de mer. Après trois quarts d’heure de route depuis l’aéroport de Nantes-Atlantique, retrouvailles avec la douce odeur de l’iode. En décortiquant les pinces d’un homard et en dégustant les coquilles Saint-Jacques qui l’accompagnent à La Villa Noë, c’est déjà la découverte d’une jolie adresse, avec une vue superbe sur la plage de la Noëveillard. La magie invite ensuite à découvrir le charmant bourg et les quais de Pornic. Puis sur un air de Sardou, traversée du pont majestueux de Saint-Nazaire qui offre une vue plongeante sur le plat pays breton. Viennent ensuite les paysages sauvages de Guérande, une autre Camargue, atlantique, avec un bourg médiéval et ses expositions d’art brut. Pornichet, puis La Baule proposent une autre vision, celle d’une retraite face à la mer, peinard. En passant par Le Croisic, on découvre aussi que l’application des nouvelles lois littorales a permis la préservation, après la destruction de quelques bâtisses trop proches de la côte.

CHASSER L’HERMINE À VANNES

Nous filons vers le cœur du Morbihan. Sur un des ponts traversant l’autoroute, il est inscrit «Aimons-nous vivants» et la formule est jolie. Nuit à Vannes, dans une maison d’hôte, un manoir du XIXe siècle, La Maison de la Garenne, avec sa décoration coloniale. Le soir venu, le patron de L’Eden, un restaurant chic, nous sert un verre de blanc de Tartegnin. Entre deux vannes, il prouve que l’humeur bretonne se soigne, même hors-saison. Pour lui, Vannes est une ville de cœur et de charme. La cité a de la classe, aussi bien par ses remparts que pour sa tranquillité remarquable, distillée par les façades de ses maisons à colombage et son côté bourgeois, peut-être, mais qui reste très breton. C’est aussi la préfecture du Morbihan. On dit que certains soirs, l’hermine blanche des armoiries de la cité court encore vers la place Gambetta, attenante au port de plaisance, haut lieu de la vie nocturne. D’autres l’auraient vue entre les jardins des Remparts, la place Henri IV et la cathédrale Saint-Pierre. La découverte de ces endroits – avec ou sans hermine – se fait à travers des ruelles commerçantes accueillantes. Une balade magique.

>> Lire la suite de l’article <<

Abonnez-vous dès maintenant à notre NEWSLETTER et recevez les informations en exclusivité: Nouveautés, concours, voyages et bien plus encore!